Lévriers afghans/ Afghans hounds

Groupe pour partager la joie et l'amour que ces chiens nous donn...ent.

DES ORIGINES MYSTÉRIEUSES

La légende veut que l'ancêtre du lévrier afghan ait été choisi par NOE pour représenter la gent canine à bord de l'arche...
En fait, le mystère de ses origines reste à élucider.
Son nom indique cependant sa région natale: l'Afghanistan. Le lévrier afghan serait issu d'un croisement entre des lévriers du type saluki (lévrier persan) et des chiens de berger à poils long. Il aurait hérité de ce dernier la longue fourrure adaptée aux rigueur de la haute montagne, ainsi qu'un tempérament courageux, lui permettant de chasser la panthère des neiges...
L'Afghanistan ayant accédé à l'indépendance en 1919, plusieurs officiers de l'armée des inde ramenèrent des lévriers afghans en Europe dans les années 1920. C'est ainsi que débute en Angleterre l'élevage Européen de la race.
Le lévrier afghan se répand bientôt aux Pays-Bas et en Allemagne, dans les pays scandinaves et aux États-Unis.
Sa venue en France date des années 1930. Son club de race y est fondé en 1936.

Dans son pays d'origine, le Lévrier Afghan est utilisé par les chasseurs Shikaris à courir le lièvre et le renard et à forcer le cerf et le loup. En France, le Lévrier Afghan ne peut exercer son instinct de chasseur, la chasse au lévrier étant interdite (loi de 1844). Pour permettre aux lévriers d'exercer l'activité nécessaire à leur nature, on a créé des Cynodromes. Le record de vitesse est détenu par le Greyhound de 60 km/h sur 480 m. L'Afghan parcourt une distance moyenne de 45 à 49 km/h.
Le Lévrier Afghan malgré sa grande capacité sportive est souvent considéré comme chien de compagnie rôle dans lequel il excelle.

UN CHIEN A APPRIVOISE

Le lévrier afghan se mérite.
Il peut paraître au premier abord quelque peu distant mais sous ses airs fiers et son allure altière, il cache une grande sensibilité et le besoin de donner et recevoir beaucoup d'affection. C'est en réalité un chien très attaché à ses maîtres, même s'il est peu démonstratif. Il est important de respecter son indépendance de caractère. Par exemple, le lévrier afghan n'apprécie pas qu'on veuille le caresser sans arrêt. A la maison, c'est un chien de compagnie agréable, patient, calme et silencieux, qui aime son confort. Vis-à-vis des étrangers, il se montre en général réservé.

UNE TOILETTE QUOTIDIENNE

L'idéal est de prodiguer au lévrier afghan des soins de beauté quotidiens. Tout dépend cependant de son mode de vie: les séances peuvent avoir lieu tous les deux ou trois jours s'il est citadin. Il s'agit de démêler, à l'aide d'une brosse et d'un peigne (compter environ un quart d'heure par jour).
Une fois par mois, il convient de lui donner un bain. Le toilettage se fait tous les trois mois. Demander un "brushing" et veillez à ce que les franges des oreillles ainsi que le "topknot" (toupet sur le crâne) soient particulièrement soignés. Il faut également épiler la selle (c'est-à-dire enlever le poil mort du garrot à la naissance de la queue).


CARACTÉRISTIQUES ( à l'âge adulte)

TAILLE: de 68 à 75 cm pour le mâle - de 61 à 70 cm pour la femelle.
POIDS: de 20 à 30 Kg environ.
TÊTE: longue et fine mais crâne pas trop étroit et mâchoire solides.
OREILLES placées bas, tombantes.
Poil très long, abondant, épais et soyeux.
COULEUR : toutes les nuances admises.
QUEUE pas trop courte, se terminant en forme d'anneau, très peu garnie de poils, portée haut en action