KARIM WADE: Le futur President du Senegal.

LES OSLEPS
LES ORGANISATIONS SENEGALAISES DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETE
Contexte
Au Sénégal, la pauvreté a atteint un niveau des plus inquiétants avec une pauvreté rurale de plus de 50% et une pauvreté urbaine qui concerne plus de 30% des populations. La demande sociale est grandissante et l’expression des besoins concerne surtout les populations les plus marginalisées qui sont aussi souvent les plus démunies. Unissant leurs visions et projets, près de 847 (huit cent quarante sept) associations et regroupements de femmes et d’hommes le 02 juin 2011 se sont regroupés pour créer le Mouvement Sénégalais de lutte contre l’exclusion dénommé M S L E X.
SIEGE
Le siège à Sacre Cœur II, 8635 E à Dakar tel : 00221/77//643/24/72/ 00221/77/7615364
OBJECTIF
Le M S L E X veut être un grand mouvement de lutte contre la pauvreté, et l’exode rural, car nous savions que lutter contre la pauvreté est devenue le leitmotiv d’aide au développement pour le bailleur de fonds ainsi que pour les gouvernements africains. Ainsi, la lutte contre la pauvreté est présentée comme un combat en soi sans mettre un lien les autres politiques qui sapent le développement soutenable des pays africains, telle que la politique commerciale, agricole, de la pêche, d’investissements, d’énergie ou de changement climatique. Sans adresser les causes structurelles de la pauvreté et des impacts négatifs des politiques sectorielles de manière holistiques, il serait illusoire de penser pouvoir vaincre la pauvreté. Le mouvement constitue ainsi un exemple d’initiative pour le développement à la base qui s’appuie d’abord sur les ressources humaines et techniques du mouvement avant de faire appel à des appuis extérieurs.
L’approche du mouvement consiste ici à exclure l’exclusion dans les différentes zones d’intervention des associations et à favoriser la solidarité entre les groupements. IMPLANTATION
Le mouvement compte plusieurs associations membres réparties dans plusieurs localités. Des associations et organisations créées conformément aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur au Sénégal sont membres dans le mouvement.
En 2013, MSLEX Compte plusieurs associations spécialisées dans plusieurs secteurs vitaux de l’économie repartis dans Les régions de DAKAR, THIES, Kaolack et à saint louis.
• 46 organisations répartis à Sicap baobab, grand Dakar, Niary Tally et Tilène
• 12 groupements A grand Yoff à khar yalla, le club des handicapes de grand Yoff ;
• 36 groupements aux PARCELLES, 86 à PIKINE GUEDIAWAYE THIAROYE et YEUMBEUL
• 45 groupements a keur Massar et keur mbaye fall qui œuvrant en général sur la commercialisations des produits et denrées aliénataires du MSLEX
• 32 groupements dans le département Rufisque notamment à Keur Ndiaye Lo, Sangalcam, Bambilor, Mbayak et Gorom : leurs activités portent sur l’aviculture et le maraîchage ;
• 172 groupements dans Rufisque Commune qui se meuvent dans plusieurs activités portant sur la commercialisation des produits halieutiques et la transformation ;
• 100 groupements regroupant des femmes leaders dans la région de thiès ;
• Des groupements d’hommes intervenant dans la sécurité à Dakar ;
• 3 groupements à Nioro, Passy, Sokone actifs dans la transformation de céréales ;
• 3 groupements dans la vallée du Fleuve actifs dans la commercialisation du riz et des oignons.
L’ un de nos plus grand regroupement ASC a été fondé à Rufisque dénomme FORPEX qui regroupe l’ensemble des pêcheurs des 36 quais de pèche, des mareyeurs et des transformateurs de produits halieutiques : ces groupements sont installés le long de la côte de THIAROYE.BARGNY.YENN.POPAGUINE.JOAL.NIANING.WARANG.PALMERAIN.GUEREW DIANWAR MARLODJ.FOUNDIOUNE .TOUBACOUTA
ACTIVITES
Les groupements et associations de MSLEX sont dans diverses activités incluant :
• La production de céréales, produits maraîchers et produits halieutiques ;
• La commercialisation des produits agricoles et halieutiques ;
• L’aviculture ;
• La transformation de produits halieutiques ;
• La transformation de produits forestiers comme le quinquéliba en sirop.
BUREAU
Le Bureau exécutif du MSLEX est inclusif et participatif pour permettre à chacun de s’imprégner de la vie active du mouvement : la responsabilité est assurée par divers responsables :
- Une présidente nationale secondée par 16 autres dans les régions ;
- Une SG nationale secondée par 5 autres
- 6 coordonnateurs départementaux et 12 communaux ;
- Un coordonateur national ;
- Une administratrice générale et une équipe qui assure l’administration ;
- 3 trésorières du mouvement ;
- Les trésorières des groupements qui assurent l’audit des autres. Le MSLEX regroupe de présidentes décisionnaires unificatrices appuyées par des présidentes sectorielles pour faciliter la coordination et la gestion de proximité ; cela permet aussi de détecter les problèmes à temps et d’agir pour appuyer les concernés.
Chaque association est représentée dans le M S L E X, soit par 3 ou 4 de ces membres. La gestion de proximité permet de relever le défi de la lutte contre l’exclusion et de favoriser la solidarité entre les groupements et/ou les associations. NOS REALISATIONS
Le MSLEX est un mouvement qui lutte contre l’exclusion et favorise la solidarité entre les groupements. Par conséquent plusieurs projets ont été développés en utilisant les ressources des associations pour l’entre-aide et le développement économique :
1) Les échanges de produits entre associations pour favoriser leur écoulement : cas du riz de la vallée et des oignons produits par les associations du Nord (qui éprouvaient des difficultés pour l’écoulement) et vendus pas les groupements de Dakar qui connaissent mieux les rouages du marché en zone urbaine;
2) La commercialisation du riz importé par des grossistes hommes d’affaires (prix de vente abordables/prix national) et revendu aux associations pour leur permettre de réaliser des marges substantielles ;
3) Travail en chaîne entre associations : les groupements de la zone périurbaine font l’aviculture et ceux de Dakar se chargent de la commercialisation : ce projet mets en avant l’avantage comparatif des associations dans la mise en œuvre des activités de projets ;
4) Fourniture des camions frigorifiques pour la commercialisation des produits halieutiques vers nos zones d’activités à l’intérieur du pays
5) Fourniture de fabrique de glace 10 a 20 tonnes par 24h
6) La construction de séchoir pour la transformation en ketiaK et poisson fumé ;
7) L’accompagnement des programmes de santé pour la lutte contre le VIH/SIDA et la prévention de certaines maladies envers les enfants à travers la sensibilisation et l’appui à la mise en œuvre des programmes (utilisation de relais, de points focaux et de districts focaux…). PROJETS EN ATTENTE
Le M S L E X regroupe des associations qui œuvrent dans le maraichage et la collecte des fruits et légumes et donc sollicite un appui pour le renforcement de capacités et la transformation des produits ;
Le M S L EX est en recherche de partenariat pour l’appui aux équipements pour la transformation des fruits et légumes et des produits halieutiques ;
Le MSLEX recherche un appui la sensibilisation et formation des groupements aux capacités managériales, à la communication, au marketing dans les chaînes de valeur (poissons, céréales, lait, volaille…) ;
Le MSLEX recherche un appui pour l’accès aux ressources de ses association à travers la prise en compte de l’égalité et l’équité de genre dans la gestion des ressources de la communauté ;
Le MSLEX recherche un appui dans l’appui à la bonne gouvernance locale ;
Le MSLEX recherche un appui pour la réduction du temps de travail des femmes à travers un projet de garde d’enfants et de protection sanitaire et nutritionnel des enfants.
Jusqu’à présent MSLEX a fonctionné seulement sur la base des cotisations des membres et de l’entre-aide par le troc. Actuellement compte tenu de la demande sociale et de la nécessité de renforcer les activités des membres et l’expertise des associations, le MSLEX sDakar, le 24 Juillet 2012