Consommateur & Citoyen

Page de l’association Consommateurs et Citoyens (C&C)

Devise de... Consommateur et Citoyen :
Nous sommes citoyens,
La politique nous appartient.

forum associé : http://consommateur-citoyen.forumactif.com/forum

Nous venons de connaître une période où la corruption et l’extorsion de fonds domestiques ont connu un développement sans précédent.

Ce sont notamment les fraudes domestiques des banques qui ont reconstitué leurs marges en un temps record après la crise alors que le monde y a vu s’évaporer plus de 60 000 milliards de dollars ! Ce sont aussi celles des opérateurs de téléphonie qui prélèvent ou laissent prélever de faibles montants sur les comptes de leurs clients empêchant ainsi les victimes de se défendre, montants qui, multipliés par leurs millions de clients constituent des bénéfices indus colossaux. Ce sont aussi les petites fraudes domestiques de certains fonctionnaires qui, se considérant insuffisamment rétribués, qui arrondissent leurs fins de mois de façon parfaitement illégale en pratiquant l’indemnité fictive. L’exemple venant d’en haut, tout cela se pratique avec la myopie bienveillante des pouvoirs publics et de la justice qui favorise toujours le pot de fer contre le pot de terre.

Si nous sommes dans un état de droit alors le droit doit s’appliquer, ces fraudes et ces extorsions doivent cesser car elles sont illégales et pénalisent encore un peu plus un pouvoir d’achat déjà largement réduit par les taxes, impôts et charges toujours plus nombreux et toujours de plus en plus mal utilisés.

Celui qui vole quelques dizaines d’euros est sévèrement puni par la justice qui a à cœur de protéger le citoyen. Mais quand il s’agit de millions ou de milliards d’euros, le délinquant court beaucoup moins de risques !

Nous avons créé l’association consommateurs & citoyens pour mettre fin à ce type de dérives et forcer les pouvoirs publics à engager les poursuites et redressements qui s’imposent.

Nos premiers dossiers :
- Sur-facturation des opérateurs de téléphonie mobile : de l’ordre de 5 à 10 milliards d’euros par an ponctionnés illégalement à leurs clients particuliers et professionnels.
- Prélèvements illégaux pratiqués sans contrôle par les banques : plus d’1 milliard d’euros par an.
- Primes fictives pratiqués par les enseignants de l’éducation nationale et les enseignants chercheurs de l’université : plus d’1 milliard d’euros par an.

Nous appelons également tous les citoyens français à entrer en résistance contre cette corruption et ces extorsions de fonds massives en nous faisant parvenir vos témoignages ou en nous rejoignant